tombeau

fréquence : 2

tombeau

n.m.

De qqun qui ne trahit pas les secrets, qui parle très peu

1979 Il parlait si peu que certains l'appelaient le Tombeau. 1979. Le désert de l'Iguane
1973 Le montagnard était un tombeau et je ne me méfiais pas de ses indiscrétions, mais j'éprouvais des scrupules à lui faire part de mes convictions 1973. Le Savoyard et la Vaudoise

<2 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).