gros malin

fréquence : 3

gros malin

Formule moqueuse (surtout quand on découvert l'astuce employée par qqun) ; par ironie à qqun de peu rusé

1958 [Fusillade] Il releva la tête, aperçut le chauffeur derrière un petit arbre deux fois moins large que lui. À dix pas, il y en avait un énorme. Il pensa : « Gros malin », et baissa la tête. 1958. Rage blanche 1953 Je me remue avec difficulté, on me bouscule sans s'excuser, un gros malin m'écrase les nougats et je sue. 1953. ...et ça continue ! 1953 Pour sûr, j'avais pris mes précautions. Il n'y avait que toi, gros malin, qui, une fois de plus, pouvait [sic] me mettre des bâtons dans les roues… 1953. ...et ça continue ! <3 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 748