faire le coup de l'invité

fréquence : 2

faire le coup de l'invité

locution

Fait d'offrir la plus mauvaise place ou l'endroit le plus dangereux

1915 Le régiment (de Reims) à qui nous sommes prêtés nous fait immédiatement 'le coup de l'invité' ; on appelle ainsi, en argot militaire, le fait d'offrir la plus mauvaise place ou l'endroit le plus dangereux. 1915. Journal d'un poilu. août 1914-décembre 1915 1936 On nous a fait le coup de l'invité. C'est classique. Poste de secours N°1. Défense de fumer, défense de faire du feu. Défense aussi de monter les guitounes. Nous couchons par terre, dans les broussailles. 1936. Hajde Prilep. Journal d'un poilu d'Orient <2 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 631