ne pas se gêner

registre ancien : 4 registre moderne : 4 fréquence : 10

ne pas se gêner & ne pas se gêner pour ; avec ça que je me suis gêné ! ; se gêner

Ne pas se priver, ne pas se contraindre ; agir indépendamment des convenances, égoïstement, dans son intérêt personnel ; agir sans retenue ne pas se priver d'agir, ne pas se retenir ; [se retenir (jouissance), jouir?]

1999 De fait, les amphétamines étaient de moins en moins utilisées en course […]. À l'entraînement en revanche on ne se gênait pas. 1999. Massacre à la chaîne 1895 –Eh bien ! entre eux tous, vous m'entendez ? interrompit un citoyen jusque-là resté silencieux, entre tous, pas un n'oserait garder la tribune si je m'y présentais. –Faut le faire, alors ! –Avec ça que je me suis gêné ! Il y a deux ans, à un meeting, j'ai dit mes idées au citoyen Millerand : il m'a répondu que j'étais trop fort pour lui ! 1895. En plein faubourg 1957 Ça m'emmerde de te sortir ça franco, poulette, mais on est en train de jouer une partie drôlement duraille et on va pas se gêner pour les coups bas. 1957?. Dix ans de frigo 1977 –Faut pas le dire à tes parents. –Quoi ! Que tu m'as mis la main à la braguette ? Si je t'avais mis la main au cul t'aurais peut-être gueulé ! Elle me dit : –T'as qu'à la mettre ! Nioche, il se gêne pas tu sais 1977. Une vie de cheval 1898 Alors, comme ils ne pensaient pas qu'on les voyait, ils… (avec des sous-entendus) enfin ils ne se gênaient pas… quoi ! 1898. Le ménage Rousseau - Scènes de la vie de province en deux tableaux 1917 Je les connais ; elles ne se gênent pas pour détourner les hommes mariés. 1917. Mémoires d'un rat <6 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 109