rosse

date : 1596 registre ancien : 4 registre moderne : 4 fréquence : 22

rosse

n.f.

Vieux cheval, cheval maigre, mauvais cheval

Synonyme : cheval

Usage : pmu, courses, hippisme, équitation

1875 L'écurie est voisine ; trois ou quatre pauvres rosses y mangent le foin amer de la captivité 1875. Paris, ses organes, ses fonctions et sa vie jusqu'en 1870 1904 Plus vite ! plus vite ! cria Pommereuil à son cocher. Quelles rosses avez-vous là ? 1904. La jungle de Paris 1834 haute sur essieu, garnie d'un drap maculé, et tirée par les deux rosses les plus maigres et les plus étiques qu'ait jamais produites ce pauvre monde 1834. Le conducteur de coucou, dans Paris ou le livre des cent-et-un 1928 Il y a deux rosses, deux pauvres rosses poussives, dont l'abattoir ne voudra pas lorsqu'elles ne pourront plus traîner leurs carrioles aux planches assujetties par de la tôle de boîtes à pétrole, et du fil de fer. 1928. La racaille <4 citation(s)>

Représente, selon Wartburg, l'all. Ross « cheval, coursier » avec valeur péj. ; mais cet emprunt est peu vraisemblable au XIIe ; selon Guiraud, p.-ê. du lat. pop. ruptiare «rompre», cf. provençal roussa, d'où roussin, animal de bât à dos «rompu» par les charges (GR2) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 147