truquer

registre moderne : 7 fréquence : 1

truquer

& se faire truquer

Voler le client ; se faire rançonner (prost. masc.)

1978 Un "pro", ça exige d'avoir des liens plus ou moins serrés avec le milieu, d'avoir une technique très au point, de savoir se défendre, ou d'éviter de se faire truquer. 1978. Les garçons de passe - Enquête sur la prostitution masculine 1978 T'as jamais truqué, pas au sens de mettre en l'air le mec, mais truqué au sens de faire croire que tu jouis, que tu prends du plaisir, etc. 1978. Les garçons de passe - Enquête sur la prostitution masculine 1978 Ils [jeunes Arabes] vont à plusieurs avec le client ? –En principe, ils essaient. –Pour essayer de truquer ? –Oui, c'est ça, pour faire le portefeuille ou pour l'argent. Ce ne sont pas des gigolos pour moi. Ce sont des petits bandits 1978. Les garçons de passe - Enquête sur la prostitution masculine 1978 J'ai été truqué une fois […] un petit Arabe […] il faisait celui qui m'embrassait. Il mettait les mains autour de mon cou […] c'est que j'avais une chaîne en or et je m'étais jamais douté une seconde qu'il avait essayé de la décrocher. 1978. Les garçons de passe - Enquête sur la prostitution masculine <4 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 665