ficelle

registre moderne : 5 fréquence : 44

ficelle

& avoir des ficelles ; connaître toutes les ficelles ; connaître les ficelles du métier ; ficelle du métier ; connaître les ficelles ; connaître la ficelle ; on connaît la ficelle ; avoir les poches pleines de ficelles

n.f.

Astuce, ruse, truc, artifice, moyen, expédient, combine ; secret de métier, astuce littéraire (ou autre), recette, façon de faire qui marche, solution facile et peu élégante ; connaître les méthodes, être débrouillard, connaître l'astuce

Synonyme : solution, trouver une solution

1867 J'aurais pu, il est vrai, en amoncelant les crimes comme cela se pratique aujourd'hui, en utilisant les trucs et vieilles les ficelles de nos modernes romanciers, stimuler plus fortement l'intérêt du lecteur 1867. Les Malfaiteurs 1961 C'est sur le boulevard Sébastopol, aux environs des Halles, qu'on rencontre aussi le plus de « truqueuses » de tout Paris ; il faut être rompu à toutes les ficelles du métier comme le sont les agents de la brigade du « chef » pour déceler, à coup sûr, aux heures d'affluence, la vraie P..., car avec son cabas bourré sous le bras, elle offre toutes les apparences d'une honnête ménagère en train de faire ses courses. 1961. L'hydre aux mille têtes 2008 J'ai appris sur le tas, et pas autrement. La meilleure école, à condition que les aînés se montrent coopératifs, qu'ils vous dévoilent les ficelles du métier. 2008. Flic dans le 9.3 1982 Bien loin encore d'égaler Feigetin, Leclair s'affinait de jour en jour sur sa loco gazeuse, il se débrouillait gentiment, guidé par Chapuis qui l'initiait aux mille et une ficelles. 1982. La vapeur 1939 Je ne prétendrais pas qu'un tel a du génie, tel autre de l'habileté, un troisième des poches pleines de ficelles 1939. Le piéton de Paris 1937 frémissant de leur rapporter encore une autre ficelle émotive, volée aux arts autochtones 1937. Bagatelles pour un massacre 1865 L'public voyant la ficelle, Fût bien cruel à mon endroit 1865. Victime de l'amour 1993 il m'apprit patiemment toutes les ficelles du métier 1993. Et l'expresso remplaça la bistouille 1886 Cette ficelle ne me va pas, je devine le pantin qui est au bout 1886. L'Insurgé (Jacques Vingtras - III) 1855 Une des ficelles les plus usées consiste à demander au passant attardé l'heure qu'il est pour lui arracher sa montre, s'il a la bonhomie de la sortir de son gousset. 1855. Filou, filouterie dans Dictionnaire de la conversation 1867 Le Delusor, (prestidigitateur), a tout envahi. C'est le roi, c'est le maître ; il sait les trucs, si la plume ose tracer ce mot odieux ; il connaît les ficelles, pour emprunter à l'argot cet autre terme ignoble. 1867. Une représentation théâtrale sous Chilpéric, dans Etudes contemporaines - Théâtre, musique et voyages 2008 Leur tandem irrésistible fonctionne si bien qu'on en oublie quelques classiques ficelles d'écriture 2008. Télérama (semaine du 17 au 23 mars 2008) 1858 Son frère, Maurice F..., est un banquiste habile, entraînant, irrésistible. Il excelle à lancer une affaire industrielle, à faire la banque. Les réclames, les commandites, les annonces et autres ficelles sont des moyens à piper des actionnaires 1858. Paris-Vivant par des hommes nouveaux - Le million (3) 2002 ses ordres n'étaient pas discutés et nul n'aurait tenté de lui faire prendre des vessies pour des lanternes car il connaissait toutes les ficelles du métier. 2002. Flic à Tours 2002 nous avons été informés de la présence d'un lion dans le véhicule en stationnement […] La ficelle était un peu grosse pour le brigadier Claude M. et moi-même, et il ne pouvait s'agir que d'une mauvaise plaisanterie. 2002. Flic à Tours 1960 Le fait que je ne sois plus vierge, il s'en foutait, mais il n'a jamais pu tolérer que je puisse connaître certaines ficelles. 1960. La France et l'amour - Une enquête de l'Institut Français d'Opinion Publique 1870 Citons quelques-unes des ficelles employées 1870. Le sublime ou le travailleur comme il est en 1870, et ce qu'il peut être 2009 Elle était alerte et vive d'esprit, et il n'avait pas mis longtemps à lui apprendre les ficelles du métier. 2009. Sang d'encre au 36 1990 ex-taulard connaissant par coeur toutes les ficelles des hippodromes 1990. Pickpockets ! Vingt ans de flagrant délit : un flic parle 1861 Peines perdues ! les officiers sont au fait de ces ficelles 1861. Le perruquier de l'escadron (Profils miltaires), dans Le 13e hussards. Types, profils, esquisses et croquis militaires... à pied et à cheval 1977 Il a beau raconter que tous les soldats du monde tirent toujours trop haut, n'empêche qu'il est pas cloche et qu'il a dû piger la ficelle. 1977. Faut pas rire avec les barbares <21 citation(s)>

FICELLE, subst. fém. 2. Plus gén. Ruse, habileté. En fait de ruses et de ficelles, nous en savons beaucoup plus qu'on n'en a peut-être jamais su (FLAUB., Corresp., 1850, p. 202) : 3. Ce sont les petits motifs et les petits cerveaux qui décident de tout et qui conduisent tout. Tout devient question d'amour-propre, d'opportunités, d'adresse. Ficelle, truc, manigance, tour de main, on ne sort pas de là. AMIEL, Journal, 1866, p. 276. 3. 1833 « artifice dans un art, dans un métier » (GAUTIER, Jeunes-Fr., p. 89). Très prob. d'un lat. *filicella, dér. de filum (fil*) (TLFi) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 820