en cinq sec

date : 1875 registre ancien : 7 registre moderne : 6 fréquence : 26

en cinq sec

& en cinq secs

locution

Vite, rapidement, 5 secondes, en moins de rien, brutalement ALL : schnell, im Handumdrehen

Synonyme : vite, rapidement

1939-1944 redoutable infanterie […] formée en quelques mois, ne vaudra pas un pet de lapin, et que les boches la liquideront en cinq sec, comme ils ont liquidé la terrible infanterie polonaise 1939-1944. Le théâtre de l'Occupation
1933 Si elle croit qu'on décide comme cela, en cinq secs, une affaire de ce genre. Déposer mes papiers là et ensuite qu'on refuse de me les rendre si je le désire. 1933. Journal particulier
1937 Je m'embarrasse pas de préambules… je l'affranchis en cinq sec… Je lui casse le morceau 1937. Bagatelles pour un massacre
1901 C'est rapide. En cinq sec 1901. Oedipe... voit !, dans L'instinct - Marthe
1915 il est impossible de nous ravitailler pour le moment. Ceux qui ont essayé ont été « descendus » en cinq secs… 1915. Les poilus de la 9e
1947 J'ai mon équipe à cent mètres d'ici. Cinquante hommes d'attaque et armés jusqu'aux dents et qui rappliqueront dare dare au premier coup de feu qu'ils auront entendu. C'est convenu avec eux. Vous serez anéantis en cinq sec. Inutile donc de crâner. 1947. Fleur-de-Poisse
1888 Elle répondit par un vote foudroyant à l'appel du Garde des Sceaux et lui régla son affaire en cinq secs 1888. Le train de 8 h. 47

<7 citation(s)>

CINQ, adj. et subst. invar. JEUX. [À l'écarté ou au triomphe] En cinq sec(s). En une seule partie de cinq points (cf. E. LABICHE, Les Trente millions de Gladiator, 1875, IV, 10, p. 118). Fig., fam. Très rapidement. Je le baisais à tous les coups en cinq sec... au jeu des injures atroces (CÉLINE, Mort à crédit, 1936, p. 449) : 2. « ... Pourvu que vous ayez deux actes de naissance et un livret militaire, vous pouvez régulariser en cinq secs n'importe quelle vieille liaison... » R. MARTIN DU GARD, Les Thibault, L'Été 1914, 1936, p. 668. Rem. Ds la docum., la forme en cinq secs est la plus fréq. On trouve parfois en cinq-sec(s). Tout de suite, sur le pouce, pour vider l'affaire en cinq-secs et qu'il n'en soit plus question (G. DUHAMEL, Chronique des Pasquier, Cécile parmi nous, 1938, p. 41). Etym. et hist. 1875 en cinq sec[s] « rapidement » (E. LABICHE, loc. cit.) (tlfi:cinq) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 526