se pousser du coude

motdéfinitionrelationscitationsdatescommentaires

fréquence : 7

se pousser du coude & pousser du coude locution, gestuel/corporel

Signaler qqchose à qqun par un coup de coude, signe de connivence (souvent moqueuse, railleuse) ; geste pour attirer l'attention de qqun

1954 Ça ne me disait rien de la retrouver là au milieu de tous ces gens dont certains se mettraient à me reconnaître et à se pousser du coude. 1954. Les portes de l'aventure 1978 Avec toute cette bande autour de lui, comme s'ils faisaient passer un examen professionnel à un jeunot, à se pousser du coude, à prendre des mines scandalisées, à faire des remarques. 1978. L'établi 1931 Elles baissaient les yeux, hypocritement, en se poussant du coude, comme des collégiennes, esquissant une moue moqueuse. 1931. Enfants du malheur ! 1953 –Blankie et Blondy, hein ? Nous nous regardons comme deux abrutis. Angèle me pousse du coude. –Dis, nos surnoms, y sont pourtant pas marqués sur nos passeports ? 1953. ...et ça continue ! <4 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 954