homme

motdéfinitionrelationscitationsdatescommentaires

registre moderne : 8 fréquence : 29

homme & Homme ; les hommes

Homme du milieu, vrai voyou (respectant le code de conduite des criminels), criminel, dur à cuire

Synonyme : voyou, vaurien, truand, criminel

65947_dassin.jpg: 625x800, 77k (06 mars 2016 à 23h17) 65947_sana.jpg: 570x911, 154k (06 mars 2016 à 23h17)

1963 Nous, on ira relever le compteur, et si tout se passe bien on te ramène à Paris. Si tu fais l'homme, on te bute 1963. Satan est là 1955 Je ne sais pas comment il se demmerdait mais, en général, il était rancardé de première bourre sur tout ce qui se passait chez les hommes, mais, cette fois, il restait sec. 1955. Mollo sur la joncaille 1957 Il sait bien que je serais le dernier à mêler les poulets à un règlement entre hommes. 1957?. Dix ans de frigo 2013 Alcoolique notoire, il plastronne en raison de son casier qui affiche une peine de cinq ans de zonzon, pas de quoi se prendre pour un homme ! 2013. Moi Dodo la Saumure 1952 je tombe sur un petit barbeau, un petit pommadin, chemisé rose tendre qui me met en boîte, tourné vers les « hommes » 1952. Mon taxi et moi 1892 –Courage aux amis et aux hommes ! –Mort aux moutons et aux mouchards ! 1892. Le chiffonnier de Paris - Grand roman dramatique 1930 On lui confie des sommes importantes ainsi que des secrets. Il ne trahit jamais. C'est un homme. Il a conservé le point d'honneur des hors-la-loi de sa génération. Les jeunes lui font pitié, qui se vendent comme des filles, et se dénoncent mutuellement. 1930. La vie des forçats 1930 Les forçats avaient confiance en lui et le citaient comme un « homme ». Au bagne, la réputation d'« homme » correspond à celle de gentleman dans la vie libre. L'opposé d'un « homme », c'est le « mouchard », le « bourriquot ». 1930. La vie des forçats 1975 c'était un brave garçon (un homme, un vrai voyou) 1975. Souvenirs obscurs d'un Juif polonais né en France 1947 Même si la vengeance devait le conduire au bagne ou à la mort, un « Homme » ne devait pas reculer. 1947. Fleur-de-Poisse 1899 Enfin, comme à son tour on le couchait sur la bascule, il cria très distinctement : –Au revoir, tous les « hommes ». « Hommes », en argot, signifie gaillards capables de faire un coup 1899. Les Mémoires de M. Goron - De l'invasion à l'anarchie 1976 Attention ! ne généralise pas dans ta tronche ! Il y avait des hommes à Poissy. N'est-ce pas T…, Titi…, Didier…, Lucien…, Mickey…, Pierrot… […] Ça existait les vrais ! 1976. Histoire criminelle de Rafaël Mendoza <12 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 436