coup de vieux

motdéfinitionrelationscitationsdatescommentaires

registre moderne : 4 fréquence : 7

coup de vieux & prendre un coup de vieux ; prendre un sacré coup de vieux locution

Devenir dépassé, démodé, ancien ; beaucoup vieillir en peu de temps et de façon visible, paraître subitement vieux ou démodé ou ancien, être nettement moins performant (à cause de l'âge) ; subir un choc, émotionnel ou physique, et être en durablement affecté dans ses capacités physiques et intellectuelles

Synonyme : vieillir, démodé, dépassé

1976 Ça y est, maintenant j'ai pris un coup de vieux, quand ça a duré une demi-heure, je suis fatigué. 1976. Dire nos sexualités 2011 Je n'ai en général aucune envie de parler, ni de me montrer en public, ni de me faire belle. Cela fait partie des choses qui sont mortes le jour où je suis entrée dans ce collège. Autour de moi peut-être cela appelle-t-on ça un sacré coup de vieux ; mais il s'agit tout simplement du désir de refuge de celle qui passe ses journées devant les yeux des autres 2011. Je tue les enfants français dans les jardins 1984 Mon agent sort son arme, une petite bombe au long bec qui crache une poudre invisible. Joao et Maya prennent un sacré coup de vieux 1984. Maîtresse à Belleville 2009 En une génération, Fontenay-le-Comte avait pris un sérieux coup de vieux. Il n'y avait plus de chef de gare, le commissariat de police avait récemment fermé ses portes, et le marché hebdomadaire faisait pâle figure devant des grandes surfaces 2009. Sang d'encre au 36 1954 là, en face de Françoise, j'étais bien obligé de constater qu'elle avait pris un sacré coup de vieux. 1954. Les portes de l'aventure 2012 Dans sa chemise d'hôpital, il avait pris un sacré coup de vieux. 2012. Des clous dans le coeur <6 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 471