être grimpée

fréquence : 2

être grimpée

Être baisée (plutôt en levrette, par derrière)

Usage : érotique, sexualité

1921 De nouveau à quatre pattes, elle se plaça dans une posture convenable pour être grimpée. 1921. La femme aux chiens 1950 se faisaient foutre cul et con et se donnaient en spectacle à celles dont la fente n'était pas occupée, mais qui se branlaient sauvagement en attendant d'être grimpées. 1950?. La Nonne <2 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 250