pompon

date : 1888 fréquence : 15

pompon

& avoir un pompon ; avoir son pompon ; tenir son pompon

Ivresse, effet de l'alcool ; être ivre, avoir la face rouge comme une pivoine ALL : betrunken sein

Synonyme : ivre

Usage : alcool, ivrognerie, boire

1907 c'est toujours bête de vouloir cacher son pompon 1907. Je suis pocharde ! 1955 Marcelle et moi éclusâmes pas mal. Mon auxiliaire occassionnelle commençait à avoir son pompon et ne plus très bien savoir quel jour nous étions 1955. La nuit de Saint-Germain-des-Prés (Les nouveaux mystères de Paris, 6e arrondissement) 1892 Quand nous ont [sic] notre pompon pour égayer la fête / Nous chantons à tue-tête en pinçant l'rigodon 1892?. Les gardes municipaux, dans Répertoire de romances - chansons et chansonnettes appartenant à Louis Marguerite (mss) xxxx Après chaque bourré[e] l'on s'arrose / Hommes et femmes ont leur pompon xxxx. Le picton des auvergnats, dans Cahier manuscrit de chansons <4 citation(s)>

Allusion à la couleur rouge du pompon des grenadiers (VIR) / Même origine que pompette (GIR-BIS) / Parce que ivrogne est coiffé/casqué ; à cause de la couleur que l'ivresse donne à l'ivrogne, terme de décoration vestimentaire (MCC) / Se disait jadis (AYN) / Par allus. au nez rouge; → Pompett (GR) / cf. avoir le/son pompon*, l'ornement de tête ayant la valeur symbolique d'ivresse légère (TLFi, plumet) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 855