cogne

date : 1800 registre ancien : 8 registre moderne : 8 fréquence : 99

cogne

& un cogne ; (cagne ; cogue) ; □ la cogne

n.m., n.f.

■ Gendarme, gendarme à pieds, gendarme à cheval ; ■ agent de police, policier, fonctionnaire de police (agent, inspecteur...) ; C.R.S. ; □ gendarmerie, forces de l'ordre ; sous-officier chargé de la surveillance ALL : berittener Gendarm, Polizist / ANG : Gendarme / IT : sgherri, gendarmi

Synonyme : gendarme, gendarmerie, policier

Morphologie : n/u, a/o

1867 Au même instant, deux coups de feu retentirent au dehors. Figasse épaouvanté s'écrie : Gare la cogne (Les gendarmes) ! en s'élançant par la fenêtre. –La maison est cernée, dit Henri à Piednoir. Fuyez ! 1867. Les Malfaiteurs
1957 Semble pas tellement qui fasse bon moisir auprès d'un type comme Watt qui vient d'en jouer un air et qu'a tous les cognes après. 1957?. Dix ans de frigo
1935 Inconsciemment, Chouard avait fini par élever la voix. Le même cogne [c'est un flic] accourut et apostropha l'orateur. –Dites donc, vous, on n'est pas ici à la Bourse du travail. Vos discours communistes, allez les dégoiser dehors. 1935. Viande à brûler
1829 Si tout le cordon se cavale, toute la cogne sera sur le trimard et nou serons maronnés 1829. Mémoires d'un forban philosophe
1875 Ce sont eux qui donnent dans les grandes occasions et font les grosses besognes, aussi la population, qui les appelle les cognes, n'entretient-elle pas toujours avec eux des rapports empreints d'une cordialité irréprochable 1875. Paris, ses organes, ses fonctions et sa vie jusqu'en 1870
1929 Il fallait que j'aille recherche mes anges au poste, six fois par jour. Les cognes étaient fous 1929. Je suis un geux
xxx Raille, griviers et cognes, / Nous ont, pour la cigogne, / En partie tous paumés xxx. Chanson morale (Chansons dans la langue bigorne), dans François-Vincent Raspail ou le bon usage de la prison
1821 j'ai ébobi deux Cognes, sans la grive, je Crompois. 1821. Glossaire argotique des mots employés au bagne de Brest
1821 Si la grive n'etoit point arrivée, les Cognes étoient marrons. 1821. Glossaire argotique des mots employés au bagne de Brest
2011 Il essaie d'engager la conversation avec les cognes. –Vous avez vu la fille ? –Ouais. –Qu'est-ce qu'elle a raconté ? –Elle a décrit Xavier. On attend Rossi pour les interroger tous les deux. 2011. La nuit du vigile
1976 Fanfan venait tout juste de partir dans l'au-delà et, dès le lendemain, les cognes [policiers] se pointaient pour lui parler du disparu. Le braquage d'hier allait venir sur le tapis. 1976. Histoire criminelle de Rafaël Mendoza

<11 citation(s)>

Déverbal de cogner (GR) / Cagne rassemblé ici avec cogne : orthographe fautive pour ESN ; voir cependant cagne=cheval et les définitions cogne/cagne = gendarme à cheval (gb) / noms et surnoms de l'agent de police sont devenus en temps de guerre ceux du gendarme en, en temps de paix, est presque inconnu à Paris (Dauzat1918) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).