sauter au cou

registre ancien : 3 registre moderne : 3 fréquence : 9

sauter au cou

& se jeter au cou de

gestuel/corporel

Mouvement de joie, de remerciement chaleureux, démonstration d'amitié, pour embrasser

1935 Marthe poussa une exclamation joyeuse de surprise. Tandis qu'elle lui sautait au cou, nous nous écartâmes, les deux pauvres hères. 1935. Viande à brûler
1933 une femme de 46 ans, mon Dieu ! Tout de même fort agréable, qui sait qu'elle n'a pas à attendre un sou de moi et d'ailleurs, n'en a pas besoin, et qui se jette à mon cou et la première fait des avances. 1933. Journal particulier
1971 Je saute au coup de Marie-Joseph. « Chouette, tu es une frangine, j'aime mieux aller chez des gens qu'à l'hosto. » 1971. Histoire de Michèle
1916 Dans la boutique, une jeune femme, dont le mari, brigadier d'artillerie, est parti ce matin, lui a sauté au cou et s'est mise à sangloter. Il rentre tout ému. 1916. Avec une batterie de 75. Ma pièce. Souvenirs d'un canonnier. 1914

<4 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 808