de rien du tout

registre moderne : 4 fréquence : 10

de rien du tout locution

Minuscule, sans valeur, sans importance, véniel ; peu difficile, formant une modeste épreuve

Synonyme : insuffisant

1977 elle marche tout de travers. Le pied a été mal remis. Celui qui a fait ça, c'est dégueulasse. Elle est estropiée pour sa vie et qu'est-ce qu'elle touche ? Trois fois rien. Une méchante pension de rien du tout. Pourtant, c'est un accident de travail. 1977. Une vie de cheval 1971 Aussitôt que je piquais quelque chose de rien du tout, j'avais l'impression que cela me collait aux pattes. 1971. Histoire de Michèle 1974 Ils ont dû m'apercevoir montant cette petite côte de rien du tout, déjà en danseuse, avec le petit braquet. 1974. Le roman d'un turfiste 1963 Un jeune aspi, peut-être vingt ans, l'air t'un gamin te [sic] rien tu tout, un vrai gamin ! 1963. La 317e section 1977 –Eh, Brode, eh ! Ça va pas ? Tu parles si ça n'allait pas ! Il était parti bouffer les pissenlits par la racine, le vieux frère. Quand j'ai vu ça – le trou de rien du tout dans le cigare – le temps de la colère m'est monté. 1977. Faut pas rire avec les barbares <5 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 273