mataf

motdéfinitionrelationscitationsdatescommentaires

date : 1908 registre ancien : 7 registre moderne : 7 fréquence : 16

mataf n.m.

Matelot, marin

Synonyme : marin, matelot Usage : marin, marine, navigation, militaire, guerre

1965 Je n'avais pas fait deux kilomètres que je rattrape une bande de flics. « Où que tu vas, le mataf ? » qu'ils me demandent. « Je suis en règle, que je réponds. Je vais dans le Loir-et-Cher, ordre du préfet. Et vous autres, les flicards, où que c'est que vous allez ? Défendre la France ? C'est pourtant pas dans les habitudes de votre corporation !… » 1965. La débâcle 1982 Célibataire endurci, ancien mataf, Jombard n'avait pas de préjugés. Pour lui, en ces endroits particuliers se trouvaient simplement réunies trois possibilités : boire un pot, voir de jolie filles, s'en choisir une, si le coeur lui en disait, contre espèces sonnantes et trébuchantes. 1982. La vapeur 1956 Avec les matafs, dès qu'ils sont un peu pafs, vaut mieux planquer son pèze 1956. Marie la française 1950 Ah, pouffiasses de mon coeur, filles à matafs, à dockers, à bicots, à sidis, à nègres, à gnacoués, en avez-vous connu de ces hommes qui suaient la peine, l'effort, la crève, la fièvre 1950. Ainsi soit-il 2003 Le mataf avait été englouti par les eaux, laissant flotter en surface les mille morceaux éparpillés de son rafiot. 2003. L'industrie du sexe et du poisson pané <5 citation(s)>

MATAF, subst. masc. Arg. Matelot. T'aimes mieux des furoncles aux fesses?... Alors bon! Dans la cavalerie!... En fourrageur! Nom de Dieu!... Dans les petits matafs ça te dit rien? (Céline,Mort à crédit, 1936, p.694).Je ne le vois pas s'incliner devant Mmede Lindigné en présentant: «Mon frère, le mataf!» (H. Bazin,Mort pt cheval, 1949, p.148). Prononc.: [mataf]. Étymol. et Hist. 1908 (Esn.). Prob. issu, par substitution de suff., de matelot*. Un rapprochement avec matafion «petit cordage servant à attacher les petites pièces sur une galère» (dep. 1659 d'apr. FEW t.23, p.96a), empr. à l'ital. matafione «id.» (dep. le XVes. ds Batt., d'orig. inc.) fait difficulté du point de vue sém. Un fr. matafian « matelot » (ca 1880) n'est att. que par Esn. (tlfi:mataf) /

De matafian (v. 1880), de l'ital. matafione « garcette » (GR) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 495