tafia

date : 1659 registre ancien : 2 registre moderne : 2 fréquence : 19

tafia

& taffiat

n.m.

Alcool, eau-de-vie tirée des mélasses de canne à sucre, rhum, eau-de-vie de basse qualité

Synonyme : alcool, eau-de-vie, rhum, tafia

Usage : alcool, ivrognerie, boire

1887 Leur nourriture est des plus sommaires. Ils ne reçoivent ni café, ni ration d'eau-de-vie, ni tafia, ni tabac. Ils touchent, par jour, 750 grammes de pain. 1887. Le monde des prisons 1823 on y joue fort petit jeu, et toujours à consommer : tantôt c'est du vin, tantôt le petit verre de taffiat ; voire même quelquefois la fine côtelette de mouton, ou les rognons au vin soi-disant de Champagne 1823. Voyage à Sainte-Pélagie 1923 ça leur permet, de temps en temps, d'attraper une goutte de tafia 1923. Les mystères du bagne, ou 4 ans chez les forçats - Scènes vécues de haine, d'amour et de mort (fasc. 1 à 4) 1923 Que de ruses ces individus n'emploient-ils pas pour se procurer un peu de « tafia » 1923. Les mystères du bagne, ou 4 ans chez les forçats - Scènes vécues de haine, d'amour et de mort (fasc. 1 à 4) 1953 Il guinchait dans les salons et lichait tois les tafias 1953. La goualante du pauvre Jean 1995 Au goût, ce rhum était plutôt du tafia et il semblait titrer 70 ou 80 degrés. 1995. La princesse du sang <6 citation(s)>

Abréviation de ratafia : eau-de-vie fabriquée avec les écumes et le sirop de sucre de canne, puis n'importe quelle boisson alcoolisée (GIR-BIS) / Attesté en 1722 ; mot créole (MCC) / Mot créole → Ratafia (GR2) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 186