comme un chien que l'on mène à la fourrière

fréquence : 1

comme un chien que l'on mène à la fourrière

Avec tristesse, soumission, désespoir

Morphologie : comparaison

1915 Allons, viens ! Ne prends pas cette figure d'enterrement. / Robin me suit comme un chien que l'on mène à la fourrière. 1915. Les poilus de la 9e

<1 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).