râper

registre ancien : 7 fréquence : 1

râper

v.tr.

Impotuner, ennuyer

1915 il avouait fort bien qu'à l'école... il n'avait su qu'essuyer le tableau noir. –L'institueur, il m'râpait. Mon père, ça l'râpait d'me voir m'râper. Alors, il m'y a foutu à sept ans, pis m'en a repêché à neuf. 1915. Les soldats de la guerre : Gaspard <1 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 963