que tu dis !

registre ancien : 5 registre moderne : 5 fréquence : 6

que tu dis !

& que tu dis

locution

Oui intensif (?) ; formule ironique d'incrédulité ; formule de réponse réticente, douteuse

Synonyme : croire (ne pas), doute, incrédulité

1965 –Pleure pas. Les Belges vont gagner quinze jours sur nous, c'est tout. T'en mourras pas pour quinze jours de plus. –Quinze jours que tu dis !… C'est pas prouvé !… 1965. La débâcle 1917 –Ça doit être un joli spectacle pour ceux qui nous zyeutent !... –Que tu dis ! 1917. Chignole (la guerre aérienne) 1917 mais pour déjeuner… ça sera une autre paire de manches… –Que tu dis !… avant la nuit rien à faire… 1917. Chignole (la guerre aérienne) 1936 De qui c'est, ça, Delrue ? –Sais pas, vieux. […] Mais çui-là qui l'a fait, et ben, il y tâte. –Que tu dis… –Comment, que je dis ? –Oui, ne te fâche pas. Il y tâte comme un marchand de marrons. Tu sais, Lamartine peut roupiller tranquille 1936. Hajde Prilep. Journal d'un poilu d'Orient 1911 –Tu étais faite pour moi… C'est de toi que je rêvais quand je pensais à l'amour… –Que tu dis !… –Oh ! ma Linette… 1911. Le journal à Nénesse 1968 [menace de représailles] Marcault s'en ouvrit alors à Philippe Filippi, qui ne partagea d'abord pas son angoisse. –Que me chantes-tu là ? ironisa le manager. Un homme pondéré comme toi, qui se laisse prendre à cette rigolade. –Que tu dis… 1968. Histoires de... boxe 1976 Le plus dur est fait ! On vient de passer la porte d'Orléans. À présent c'est gagné. –Que tu dis ! 1976. Histoire criminelle de Rafaël Mendoza <7 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 418