faire bâiller

motdéfinitionrelationscitationsdatescommentaires

fréquence : 2

faire bâiller

Importuner, ennuyer

1861 Va, livre infernal [de cours], tu ne me feras plus bâiller de longtemps, du moins je l'espère ! 1861. Le chemin de l'épaulette - Histoire de l'enrôlé volontaire 1954 Elle s'est remise à parler, bien convaincue, de la bonne petite vie qu'on aurait ici. Son programme, ça me faisait bâiller, et plus ça allait, plus je me disais qu'on n'était pas sur la même longueur d'onde. 1954. Les portes de l'aventure <2 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 761