dur à cuire

date : 1611 registre moderne : 4 fréquence : 44

dur à cuire

& dur-à-cuire ; (Dur-à-cuire)

n.

Vieux troupier qui ne ressent rien, soldat aguerri, brave ; dur, résistant, intégriste ; homme résistant ; soldat endurci, aguerri ; rebelle, résistant ; dur incorrigible ; difficile, rebelle, qui ne cède pas ; qui ne s'émeut pas, insensible ANG : a tough man

6383.jpg: 463x700, 96k (11 août 2013 à 01h26)

1887 Molutor ne quittait son boulet qu'à huit ou neuf heures du soir, après les compagnons ; et pour cette longue journée, dont pas une minute n'était consacrée au repos, son patron, un dur à cuire, qui, lui aussi, avait connu la misère, et ne s'était établi qu'après avoir lutté pendant vingt-cinq ans, son patron lui comptait trois maigres pièces de vingt sous. 1887. Le monde des prisons
1868 C'est un dur-à-cuire…, un type, quoi ! 1868. Le courrier de Lyon
1828 se surprennent à la fin l'oeil humide de larmes. –Eh bien ! sergent, qu'avez-vous donc ? Je vous croyais un dur à cuire 1828. Mémoires de Vidocq – Les voleurs
1846 Tu es un véritable dur à cuire ! fit le capitaine 1846. Les chauffeurs du Nord
1846 Tu as mon estime, vieux dur à cuire, fit Villedieu 1846. Les chauffeurs du Nord
1948 Il dit que c'est un vieux dure-à-cuire… qui a fait son temps… chez les zouaves… et qu'il leur en fait baver des ronds-de-chapeaux, avec toutes ses marches et tout le saint-frusquin ! 1948. Le client du Café du Commerce (Comédie en un acte pour jeunes gens)
1917 Un vieux dur-à-cuire orné d'insignes gouvernementaux et qui doit être un garde champêtre surgit à nos côtés et nous demande où nous allons. 1917. L'évasion. Récit de deux prisonniers français évadés du camp d'Hammelbourg
1915 Le sergent Robin qui est un dur à cuire (il a rempilé deux fois) 1915. Les poilus de la 9e
1861 On en a vu de ces durs-à-cuire [adjudant sévère], qui ne craignaient pas de scruter les profondeurs des sabots, et qui faisaient ouvrir la bouche aux hussards pour leur saisir jusqu'à la chique de consolation. 1861. Le 13e hussards. Types, profils, esquisses et croquis militaires... à pied et à cheval
1888 En voilà un qui ne rit pas avec la discipline, ce vieux dur-à-cuire, capitaine de vaisseau faisant les fonctions de général 1888. Césarine
2004 le sous-lieutenant Derbal Embarek – un type à la peau solide. Les Français l'ont déjà ramassé une fois dans les barbelés de la SAU de Sétif, avec deux balles dans le corps, l'une dans les poumons l'autre dans la verge. Mais Derbal est un dur à cuire. 2004. Une guerre au couteau. Algérie 1960-1962, un appelé pied-noir témoigne

<11 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).