châtaigner

registre moderne : 8 fréquence : 5

châtaigner

& chataigner ; se châtaigner

v.tr.

Frapper ; se battre (à mains nues ; ou par ext. lutte armée, guerre, tout type de lutte)

Synonyme : frapper, cogner, battre, se battre, gifler

1990 Que le vieux m'a mis au lit et que j'ai failli me châtaigner avec tout le monde devant la station. 1990. L'étage des morts 2004 Il lui avait envoyé un gnon… « Mais un gnon, mon vieux… » et, emporté par son élan, il avait chataigné le mur de béton… 2004. Une guerre au couteau. Algérie 1960-1962, un appelé pied-noir témoigne 1977 Un coup il picole ; un autre, il châtaigne. 1977. Faut pas rire avec les barbares 1977 En un sens, ce qui crève le baroudeur, c'est le repos, parce qu'il se fait une obligation d'aller baiser, de tenir le score, de se cuiter, même s'il n'aime pas ça – tradition oblige ! – de châtaigner et, surtout, de ne jamais dormir. 1977. Faut pas rire avec les barbares 1977 Si au moins mon galon de caporal était arrivé ! M'ont nommé que 1re classe. Obligé de châtaigner pour se faire respecter des jeunes, avec un galon de premier jus. 1977. Faut pas rire avec les barbares 1965 Sacré Duvet ! Je ne l'ai jamais vu cape de se châtaigner sans en prendre un petit coup dans les endosses. 1965. Le Tigre entre en piste <6 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 827