trempe

date : 1834 registre ancien : 7 registre moderne : 7 fréquence : 38

trempe & prendre une trempe ; prendre la trempe ; recevoir une trempe ; filer une trempe ; coller une trempe ; refiler une trempe ; flanquer une trempe ; foutre une trempe ; mettre une trempe ; passer une trempe n.f.

Volée de coups, coups, raclée, correction ; être battu, se faire frapper ; battre, frapper, corriger physiquement ALL : Züchtigung

Synonyme : coup/s, gifle, correction

1895 Je te dis que nous nous battions. Il recevait une de ces trempes, et salée ! quand un pékin nous sépara. 1895. En plein faubourg 1935 En ville, Cosquer s'est fait agonir par des matelots, et il aurait pris la trempe, si une patrouille ne l'avait délivré. Il s'en est plaint à nous. 1935. Mer Noire 1968 Ça, par exemple, c'était le bouquet ! Elle la cherchait sa trempe ! 1968. Le terminus des prétentieux 1981 Ils avançaient et ils jouaissaient comme des poux […] à l'idée de la trempe qu'ils allaient nous refiler 1981. Tiens, voilà du Bouddha ! 2003 Elle compte sur son mec pour me mettre une trempe 2003. Dans l'enfer des tournantes 1960 elle m'a fait des reproches violents, et surtout en a parlé à mon père qui m'a passé une trempe ! 1960. La France et l'amour - Une enquête de l'Institut Français d'Opinion Publique 1955 j'ai pris une « trempe » mémorable en luttant pendant plusieurs minutes 1955. Les dessous de Paris - Souvenirs vécus par l'ex-inspecteur principal de la brigade mondaine Louis Métra 1973 Un jour il va prendre une trempe s'il continue 1973. Le petit paradis 1978 il a tout expliqué au père d'Abdel qui l'a autorisé à foutre une trempe à Abdel. Et Abdel Malek s'est fait taper dessus à coups de poing. 1978. Les garçons de passe - Enquête sur la prostitution masculine 2005 Si on avait le malheur d'attraper un « bougnoule »… systématiquement il prenait une trempe, si on attrapait un jeune, s'il avait des cheveux longs, systématiquement il prenait une trempe… 2005. Entretien réalisé par Gaby Castaing le 4 janvier 2005, dans Les récits de vie de policiers <10 citation(s)>

trempe n.f. non conv. ACT. OBJET "correction" - TLF, 1852, Humbert ; FEW (13/I, 169a), GLLF, DFNC, GR[85], DArg., BEI, 1867, Delv. 1834 - «Oui, une autre fois il sera bien temps, quand tu viens de me faire donner une raclée par un blanc-bec de cette espèce... - Il est sûr, mon commandant, qu'il vous a amuré une bonne trempe ; mais c'est moi qu'a reçu la pile que vous n'avez pas eu la chose de lui donner, et qu'il a-z-eu l'insubordination de vous participer.» E. Corbière, in R. maritime, I, 109 - P.E. (BHVF) /

1834, Corbière (BHVF, Enckell) / 1867 (GR) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 513