pour un peu

registre moderne : 3 fréquence : 23

pour un peu & pour un peu, X ; encore un peu, et X locution

Presque, ne pas être loin de

Synonyme : presque, juste, de peu

1862 La grisette serre avec énergie l'étudiant contre sa poitrine, en soupirant et en tressaillant sous les derniers frissons de la jouissance ; pour un peu, elle recommencerait 1862. La grisette et l'étudiant 1914 M. Julot, à sa sortie de prison, était un peu pâle de visage ; mais l'emploi qu'il allait faire de sa liberté lui échauffait le sang. Pour un peu, il aurait baisé le sol, dans la cour de la gare Saint-Lazare. 1914. La bienvenue, dans Racaille et parias 1998 Pour un peu, c'est lui qui maintenant se mettrait à sourire 1998. Il faut tuer René Dousquet ! 1990 Un paquebot blanc doublait la jetée en s'en allant et pour un peu on se serait attendu à ce qu'il se mette à grimper à une allure d'escargot jusqu'en haut de l'horizon 1990. L'étage des morts 1898 Pour un peu, le charbonnier réclamerait au pauvre Lampeigne le prix de sa culotte. 1898. Bistrouille en Cour d'Assises ou le cadavre ambulant. Contes du Petit Pioupiou (5e série) 1915 Plotin s'en fourre jusqu'au gaviot ; pour un peu, il se ferait éclater… 1915. Les poilus de la 9e 2004 lui raffolait de romans américains à bon marché, saloperies mal traduites et insipides au possible. À se demander comment cet être […] pouvait se régaler de pareilles lectures de gare. Pour un peu, il aurait acheté Confidences et Delly. 2004. Une guerre au couteau. Algérie 1960-1962, un appelé pied-noir témoigne <7 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 317