cogiter

date : 1853 registre moderne : 4 fréquence : 7

cogiter

Réfléchir

Synonyme : réfléchir, penser

1957 Nature Miller s'en ressent pas de voir l'osier qu'il mirait lui glisser à travers les pognes. Aussi Watt et lui i' cogitent à bloc pour trouver le moyen d'empêcher les scrupules du Chase de monter en fleur. 1957?. Dix ans de frigo 1982 Séraphin et le Bouc étaient peut-être moins souvent que les chefs d'aujourd'hui dans leurs bureaux, mais ça les empêchait pas de cogiter dur, de retourner les problèmes, de consulter un peu aussi les statistiques, suspicieusement, à titre anecdotique. 1982. La vapeur 1998 Tais-toi, ma petite, laisse ton vieux cogiter, la bête a encore toutes ses dents. 1998. Il faut tuer René Dousquet ! 2006 J'avais été pris au dépourvu, je n'avais pas eu le temps de cogiter un plan drague. 2006. L'exequatur 1976 La bouteille toujours à la main Marcel cogitait du diable ! Il lui fallait sortir Raf de là ! 1976. Histoire criminelle de Rafaël Mendoza <5 citation(s)>

COGITER, verbe. B.− P. ext., fam. et péj. Réfléchir de façon laborieuse et souvent inefficace. Qu'est-ce que tu cogites? Il nous fera part de sa décision quand il aura fini de cogiter (Davau-Cohen1972). Prononc. : [kɔ ʒite], (je) cogite [kɔ ʒit]. Étymol. et Hist. 1450 (Mistere Viel Testament, t. 3, p. 206 ds IGLF) − 1611, Cotgr., répertorié comme vieux mot dep. Ac. Compl. 1842; employé dans un sens iron. dep. le xixes. 1853 (Flaubert, Correspondance, t. 3, p. 395). Empr. au lat. class. cogitare « penser, méditer ». Fréq. abs. littér. : 4. (tlfi:cogiter) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 141