fille de joie

registre ancien : 3 registre moderne : 3 fréquence : 45

fille de joie

& fille joyeuse ; fille de joye

n.f.

Prostituée, courtisane

Synonyme : prostituée, prostitué

Usage : prostitution

1815 Rien de plus comique, quand vous montez chez des filles de joie, que de les entendre vous raconter leur origine. S'il faut les croire, pas une n'était faite pour ce vil métier, et cependant toutes le font avec plaisir. 1815. Le Palais-Royal ou les Filles en bonne fortune
1757 c'est pourtant ben dur de n'avoir qu'une gnièce et de la voir fille joyeuse 1757. Mademoiselle Javotte - Ouvrage moral, écrit par elle-même et publié par une de ses amies
1892 la fille de joie, autre euphémisme pour qualifier la fille de peine 1892. Le chiffonnier de Paris - Grand roman dramatique
1953 on constate que les militaires – les menus – séduisent avant tout les bonniches, les serveuses de bistros, les filles de joie, les paysannes, les bourgeoises sans discernement 1953. Allons z'enfants

<4 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).