débouler

registre moderne : 5 fréquence : 53

débouler

& (dèbouler)

Arriver, arriver à l'improviste, arriver vite, vivement ; se précipiter, descendre rapidement, tomber ; aller, partir en courant soudainement

Synonyme : arriver, venir

Famille : aboul- (abouler, débouler, etc.) : venue, arrivée

1960 Il doit pas avoir encore touché terre que la 15 déboule 1960. Du mouron pour les petits oiseaux
1968 mon confrère sauta comme un lapin, déboula une dizaine de marches et ne se releva point 1968. Le terminus des prétentieux
1905 À l'aube, nous déboulions des comes dans le ravin 1905. Combats
1971 Une autre fois, je déboule chez lui et sans gêne je grimpe dans sa chambre 1971. Histoire de Michèle
2004 Le premier qui déboula de la cache pour enfiler l'oued fut cueilli d'une balle dans le dos. 2004. Une guerre au couteau. Algérie 1960-1962, un appelé pied-noir témoigne
1982 Dès le poser, c'est l'accident, le Bell déboule 150 mètres de ravin, en une succession invraisemblable de tonneaux. 1982. Les hélicos du djebel. Algérie 1955-1962

<6 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).