être garé

fréquence : 2

être garé

& être garé de

Être à l'abri (d'un danger)

1965 mais si t'étais fauché, tu te vendais à un rupin qui avait tiré un mauvais numéro. Tu vois la combine ? Tu le remplaçais, ce rupin, tu te tapais les sept ans au lieu de lui. Tu vois que déjà en ce temps-là les gros étaient garés du casse-pipe. 1965. La débâcle
1918 « I's peuvent y aller maintenant ! On est garés. » Et en effet, il se trouve que les branches des pruniers s'enchevêtrent en écran à quelques mètres de nos têtes. 1918. Au seuil des guitounes

<2 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).