limace

date : 1725 registre ancien : 10 registre moderne : 8 fréquence : 84

limace & limasse ; (limage) n.f.

Chemise, (blouse) ALL : Hemd / IT : camicia

Synonyme : chemise Morphologie : c/g, -asse Famille : lim- (chemise) Usage : vestimentaire

1860 Les chemises trouvées sont des limaces 1860. Le métier du chiffon, dans Paris qui s'en va et Paris qui s'en vient 1955 mon repasse-limaces 1955. Complainte du progrès 1875 et tous les huit juours une chemise en toile solide et résistante, mais si dure qu'on la nomme la limace 1875. Paris, ses organes, ses fonctions et sa vie jusqu'en 1870 1842 la batouse à limasse plus chenue aussi 1842. De la traverse de Lontou, dans Sers (Paul), Intérieur des bagnes, Essai historique, Physiologique et Moral 1840 En un clin d'oeil tout fut nétoyé (enlevé) ; et fargués (chargés) du fac (l'argenterie), des baluchons (ballots), contenant chamardes (chapeaux), croisans (gilets), pelures (redingottes), paffs (chaussures) et limaces (chemises) 1840. (récit de voleur), dans Un an de prison, ou Souvenirs de Sainte-Pélagie 1821 Mon Croisant est trop court, on voit ma limace. 1821. Glossaire argotique des mots employés au bagne de Brest 1821 j'ai grinchi deux empaphes à l'hopitache pour faire des limaces. 1821. Glossaire argotique des mots employés au bagne de Brest 1821 Il y avoit 2 limaces, 3 blards et 6 loubions. 1821. Glossaire argotique des mots employés au bagne de Brest 1880 J'avais un jeu de dominos complet (toutes mes dents) ; j'portais une riquinquette (redingote), un alpègue, une limace (chemise) et un galurin (chapeau), premier numéro. 1880. Souvenirs de prison et de bagne 1956 Je tire la chemise du Gros de son futal… C'est une limace en toile blanche. 1956. Fais gaffe à tes os <10 citation(s)>

Nommée limace car en toile si résistante qu'elle est très dure et qu'elle râpe comme une lime (duCP, 303) / Suffixation -asse ; se trouve chez Grandval 1725, doublet de lime employé au XVIe (SCHW1889) / Dér. pop. de lime, lyme (1527) « chemise », d'orig. incert., de lime (la chemise frotte la peau), ou empr. à l'italien (GR) / Très vieux mot d'argot des malfaiteurs qu'on pouvait croire sorti de l'usage et qui, en tout cas, n'était pas courant parmi le peuple de Paris, on ne connaissait plus guère que son altération liquette (Dauzat1918) / la chemise se colle à la peau, comme cet annelé de la terre (Pastilla1889) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 676