chapardeur

date : 1858 registre ancien : 3 registre moderne : 3 fréquence : 18

chapardeur n.

Voleur, maraudeur, qui chaparde

Synonyme : voleur

1941 Sous un ponceau qui sert vaguement d'abri et où l'on a mis en réserve des provisions, saucisson, fromage, et deux kilos et demi de viande, un lieutenant s'est effondré sur un matelas. A son réveil, plus de traces des provisions ? Un chapardeur ? 1941. Ceux de l'artillerie - 1939-1940 1936 Impossible de s'entendre avec ces Russes. Beaucoup sont Polonais, d'abord. Ils sont menteurs, chapardeurs, faux, ivrognes. Nous aurons gagné une seule chose à les voir de si près : des totos bien vivants… 1936. Hajde Prilep. Journal d'un poilu d'Orient 1931 Ce n'était à l'origine qu'un chapardeur. La jalousie en a fait un meurtrier. 1931. Enfants du malheur ! <3 citation(s)>

Vient probablement de chapper (prendre), capere en latin + suffixe (SCHW1889) / De chaparder (GR) / 1858 d'après ESN (GR) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 947