chabanais

date : 1852 registre moderne : 6 fréquence : 15

chabanais

& chabannais ; faire du chabanais

Tapage, bruit, cri, tapage, dérangement, désordre ; fête

Synonyme : bruit, vacarme, tapage

Morphologie : nom propre, antonomase

1961 Comme on l'imagine, cette décision irrévocable allait mettre en émoi tenanciers, proxénètes, filles et mauvais garçons du dernier bastion de Toulon, qui avait tenu bon malgré la prohibition. Ce fut un beau « chabanais » au sens argotique du mot. 1961. L'hydre aux mille têtes 1946 Ça va faire un sérieux chabanais, dis-je. Le type est membre du parti nazi ou similaire 1946. Le cinquième procédé 1870 il s'attendait à un chabanais monstre 1870. Le sublime ou le travailleur comme il est en 1870, et ce qu'il peut être 1977 Ce sujet-là, c'est mon dada et je l'ai tellement bien enfourché que le chabanais éclate derrière moi sans que je réalise tout de suite. C'était Romain, empoigné par trois ou quatre types d'une baraque. On est entrés dans la danse avec plaisir 1977. Faut pas rire avec les barbares 1956 J'écarte son bras en le saisissant par en haut… Il tire ! Ça fait un gentil chabanais. 1956. Fais gaffe à tes os <5 citation(s)>

Nom d'un bordel (cf. MUGN) / Du nom d'une maison de prostitution de la rue Chabanais à Paris (GR) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 975