coquillard

registre moderne : 4 fréquence : 24

coquillard

& coquillar

n.m.

Pèlerin ; [grade : pèlerins] ; sujet de grand Coësré qui mendait dans les rues de Paris : ils disaient revenir de Saint-Jacques de Galice et vendaient des coquilles ; membre de la monarchie d'Argot ; type de voleur (ancien : sous Louis XIV) ; voleur solitaire, à l'ancienne IT : pellegrino

Synonyme : mendiant, clochard, gueux

Morphologie : -ard

1969 la nuit, vorace comme un loup, il partait en expédition cambriolarde, un sac à butin sur l'épaule. Un vrai coquillard ! 1969. L'humour dans les prisons 1845 Sous Louis XIV, les cagoux, les marcandiers, les riffaudés, les malingreux, les callots, les sabouleux, les coquillards et les courtauds de boutange, population complexe de gueux, de voleurs et de mendiants, tous coupeurs de bourses ou de jarrets 1845. Les bagnes ; histoires, types, moeurs, mystères 1954 Certains d'entre-eux se convertirent en Hubains, c'est-à-dire «guerris de la rage par saint Hubert» ; les autres en Coquillards, revenus, disaient-ils, de Saint-Jacques ou de Saint-Michel 1954. Rue des maléfices - Chronique secrète d'une ville <3 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 723