carottier

date : 1750 registre ancien : 7 registre moderne : 6 fréquence : 30

carottier

& carotier ; carottière (fém.)

n.

Homme qui tire des carottes pour vivre, qui vit aux dépens d'autrui, qui demande de l'argent ; type de voleur, arnaqueur ; fainéant, fumiste ; menteur ; simulateur de maladie, celui qui sait éviter les corvées, qui bénéficie de qqchose de non justifié

Synonyme : simulateur, trompeur, arnaqueur, menteur

Famille : carotte (mensonge)

1851 Quelle est votre existence à bord de la Vengeance ? Celle d'un mendiant et d'un carottier, qui vit aux dépens d'autrui 1851. Un corsaire au bagne - Mes pontons 1880 Et la soeur Vincent […]. C'était elle aussi qui suivait le docteur dans sa visite, qui demandait un jour de grâce pour le pauvre carottier irrémédiablement menacé de reprendre son service. Et le médecin cédait toujours avec un sourire bonhomme. 1880. Souvenirs d'un saint-cyrien 1883 –Tripon ?… à l'hôpital depuis trois mois ?… Eh bien, raison de plus pour qu'il sorte, le carottier ! 1883. Culottes rouges 1917 Il n'y a pas de carottiers à la visite du front. On purge les uns, on met les autres au repos, on en dirige plusieurs sur l'infirmerie à l'arrière 1917. Le chass'bi. Notes de campagne en Artois et en Argonne en 1915 1868 Le carottier est du reste un homme très-fort, car s'il moissonne souvent, aux yeux de la loi il conserve toujours l'apparence d'un glaneur, et la loi permet de glaner 1868. Les curiosités de Paris 1896 La catégorie des carottiers qui, pour couper à une corvée, sollicitent une exemption de service, est toujours très dignement représentée. 1896. L’album d’un saint-cyrien. Deux années d’école 1896 Blottis entre les draps d'un lit large et moelleux, les séraphins attendent la visite du médecin chef. Pour la circonstance, les mines se transforment, et les carottiers, avec l'ardeur du désespoir, inventent quelque nouvelle ruse 1896. L’album d’un saint-cyrien. Deux années d’école 1888 Oui, oui, quelque chose de rupin, là-bas, dans la libre patrie des carottiers et des fortes têtes 1888. Le train de 8 h. 47 1881 cet homme se plaignait de diarrhée depuis plusieurs jours, mais qu'on n'avait pas cru pour cela devoir l'envoyer à l'infirmerie, « parce que, me dit-on, ces gens-là sont souvent des carottiers. » 1881. Annexe 3833. Rapport fait au nom de la commission d'enquête sur le régime disciplinaire des établissements pénitentiaires de la Nouvelle-Calédonie <9 citation(s)>

De carotter (GR) / d'usage courant ailleurs qu'à Saint-Cyr (Larchey1893) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 644