quenotte

date : 1642 registre ancien : 5 registre moderne : 4 fréquence : 34

quenotte & quenottes (pl.) ; cannotes ; connotes ; conottes n.f.

Dent, petite dent, dent d'enfant, jolie dent ANG : a baby's tooth

Synonyme : dent Famille : quenotte (dent) Usage : anatomie

1889 Et toi aussi, tu as un bien doux velours, derrière tes jolies quenottes, ma chérie ; c'est ta petite langue rose. 1889. Après le bal. Pièce en un acte et deux tableaux (dans Théâtre naturaliste) 2003 Elle savait s'en servir de ses quenottes, c'était une artiste, elle perdait pas les pédales 2003. La pharmacienne 1937 suce tout doucement le lourd paquet… qu'il t'éprouve !… Assez de phrases ! là !… Ne crève rien de tes quenottes ! 1937. Bagatelles pour un massacre 1933 On dit que j'ai de grandes quenottes 1933. C'est vrai 1917 batifoler dans un bois comme çui-là avec une môme bien balancée, et que j'lui casserais des noisettes pour qu'elle s'abîme pas les quenottes 1917. Nuits de guerre (Hauts de Meuse) 2007 Elle affiche une rangée de quenottes d'une blancheur Ultra Bright et a libéré sa crinière blonde et l'austère chignon qui les oppressait 2007. La gigue des cailleras <6 citation(s)>

Mot normand, de l'anc. franç. canne, kenne, quenne « dent ; joue », d'un francique* kinni « mâchoire ». Cf. all. Kin, angl. chin. (GR) / 1642 (GR) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 520