faire claquer sa langue

registre ancien : 7 registre moderne : 7 fréquence : 4

faire claquer sa langue

& claquement de langue

gestuel/corporel

Signe d'admiration ; signe qu'on apprécie une boisson, un alcool ; pour exprimer la bonne qualité de l'alcool

Synonyme : aimer, apprécier, être amoureux

1955 Ça l'avait pas défraîchie du tout, ses piges de maison. Milou n'a pas pu se retenir de faire claquer sa menteuse. 1955. Mollo sur la joncaille 1889 Une chouette femme, tout de même, murmura l'un d'eux, en faisant claquer sa langue en signe d'admiration. 1889. L'ami du commissaire 1917 C'était un certain Calvados… un calva de 1893… et la phrase s'achève sur un claquement de langue significatif. 1917. Chignole (la guerre aérienne) 1915 le vieux s'arrête devant un tonneau en faisant claquer sa langue. –Ça c'est du bon, dit-il, et du raide… 1915. Les poilus de la 9e <4 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 850