canon

date : 1826 registre moderne : 6 fréquence : 38

canon & canon de vin ; boire un canon ; prendre un canon sur le zinc n.m.

Verre de vin, petit verre de vin rouge, sans pied, mesure de liquide ; boire (sur le comptoir), boire un verre, vider un verre ; litre de vin, bouteille de vin ALL : Glas

Synonyme : verre (à boire), vin Usage : alcool, ivrognerie, boire

6017.jpg: 451x591, 88k (06 juillet 2011 à 18h49)

1982 À la sortie de l'atelier, il payait l'apéro ou le canon pour encourager les artistes à bien fignoler. Trouver le vice, ça les intéressait aussi les ouvriers, c'était la fierté du boulot toujours. 1982. La vapeur 1977 Et quand t'as bu, les copains dehors, t'es soûl, tu rencontres tout le monde. Ils voient que t'en as pas assez, ils t'offrent un canon. 1977. Une vie de cheval xxxx Quoi donc ! lui dit-il d'un ton aigre, / Billes-tu le canon d'rigueur ? xxxx. Fragments (Ah ! je vous connais bien, dalles qui faites place), dans Mémoires de Lacenaire, avec ses Poèmes et ses Lettres, suivis de Témoignages, Enquêtes & Entretiens présentés par Monique Lebailly 1887 qui vendaient de l'eau-de-vie de pommes de terre, à un sou le canon 1887. Paris qui s'efface 1886 malade des canons pris sur le zinc pour trinquer avec les braves gens 1886. L'Insurgé (Jacques Vingtras - III) 1875 ils s'arrêtent au cabaret et boivent un canon 1875. Paris, ses organes, ses fonctions et sa vie jusqu'en 1870 1875 et parfois se donnent rendez-vous à la sortie pour aller « boire un canon » de compagnie 1875. Paris, ses organes, ses fonctions et sa vie jusqu'en 1870 1828 Morzieu ! pays, repris-je, vous avez la mémoire courte ; nous allons prendre un canon pour la rafraîchir 1828. Mémoires d'un forçat ou Vidocq dévoilé (tome premier) 1870 chez lui, on peut aller prendre le canon de l'amitié 1870. Le sublime ou le travailleur comme il est en 1870, et ce qu'il peut être 1898 Sans doute Lichmann et Thomassou sont copains ; ils ont eu l'occasion de s'offrir mutuellement nombre de « canons sur le zinc » 1898. Bistrouille en Cour d'Assises ou le cadavre ambulant. Contes du Petit Pioupiou (5e série) <10 citation(s)>

CANON3, subst. masc. MÉTROL. Ancienne mesure de capacité des vins et spiritueux. P. méton. et pop. La contenance de cette mesure. Boire un canon :

... il entrait volontiers boire un canon avec les camarades. Tout de même, on n'était pas mal chez le marchand de vin; on rigolait, on restait là cinq minutes. Ça ne déshonorait personne. (...) attendu qu'un verre de vin n'a jamais tué un homme. ZOLA, L'Assommoir, 1877, p. 490.

Canon sur le comptoir. ,,Verre de vin que l'on boit sur le comptoir d'un marchand de vin`` (Lar. 19e, Lar. encyclop.); cf. ZOLA, L'Assommoir, 1877, p. 439; cf. également E. et J. DE GONCOURT, Journal, 1879, p. 10.

Prononc. et Orth. : []. Ds Ac. 1932. Étymol. et Hist. 1573 « vase cylindrique » (Inv. de la Ste Chapelle ds GAY); 1596 « mesure pour liquides » (AFFRE, Dict. des institutions, moeurs et coutumes du Rouergue d'apr. FEW t. 2, p. 205a); 1826 pop. « verre » (Brandin ds LARCH. 1872). Dér. de canne*; suff. -on1*. (tlfi:canon) /

Allusion à la forme sphérique du verre (VIR) / Le latin canna (roseau) a donné cannelle (XVe) = robinet qu'on adapte à tuyau, canette = petit vase cylindrique à l'usage des pharmaciens (fin XVIIe) avant de signifier : verre à boire au XIXe (MCC) / Ancienne mesure de capacité (1/16e de pinte) puis bouteille de cette mesure ; métaphore de canon (GR) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 705