binôme

registre ancien : 4 fréquence : 7

binôme

& être en binôme avec

n.m.

Membre du couple formé par deux élèves travaillant ensemble (polytechnique, etc.) ; élève de la promotion précédente ou suivante reçu à l'Ecole avec le même numéro d'admission que soi ; équipe de deux policiers ; travailler en équipe de deux

Usage : polytechnique, Saint-Cyr

2008 À ce poste, nous étions toujours en binôme. Alors que je prenais la déposition, l'autre se rendait sur les lieux pour les constatations d'usage. 2008. Flic dans le 9.3 1842 chacun d'eux [les élèves], vêtu d'une blouse grise, manipuler avec un camarade, qu'il nomme énergiquement son binôme. 1842. Les écoles militaires - École polytechnique, dans Les Français peints par eux-mêmes 2009 Il y a une centaine d'hôtels rien que dans la ville, répondit Duhamel. C'est pas un binôme qu'il nous faut, c'est un régiment entier. 2009. Sang d'encre au 36 2009 Par binômes, les policiers investirent les immeubles. 2009. Sang d'encre au 36 1896 en leur donnant à chacun [des nouveaux] comme protecteur naturel celui des anciens qui est entré à l'Ecole, l'année précédente, avec le même numéro qu'eux. Ils sont le binôme l'un de l'autre. 1896. L’album d’un saint-cyrien. Deux années d’école 2004 les affaires plus importantes, j'étais en binôme avec un ancien, qui traitait son affaire importante et qui avait besoin d'un adjoint pour le seconder. 2004. Entretien réalisé par R. Zauberman le 10 juin 2004, dans Les récits de vie de policiers <6 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 676