rien-du-tout

registre ancien : 4 registre moderne : 4 fréquence : 7

rien-du-tout & rien du tout n.

Terme de mépris, personne vile, personne insignifiante

Synonyme : terme de mépris, formule de mépris

1900 Pour eux, des accusés, c'étaient des rien-du-tout, auxquels on ne devait aucune prévenance. 1900. Mémoires de Rossignol 1963 C'est un bien gros crève-coeur pour une vieille maman de savoir son garçon marié à une rien-du-tout, laide, malpropre et qui le retient de chercher mieux par des pratiques apprises dans son pays de Bougnoules. 1963. Les perles de Vénus 1915 Mais lui, lui… qu'est-ce qu'il est ? Un têtard [il s'agit de son jeune enfant], un rien du tout !… R'garde-moi c't'air, comment qu'ça marche ! Ça voudrait peut-êt'e apprendre à son père à faire un enfant ! 1915. Les soldats de la guerre : Gaspard 1836 Mais je suis donc un rien du tout ? 1836. L'enfant du faubourg 1844 Vous n'êtes qu'un… rien du tout… un… pas grand'chose… 1844. Le vétéran du camp de la lune. Scènes de la vie militaire <5 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 751