jarretière

fréquence : 2

jarretière & joueur à la jarretière n.f.

Type de jeu, avec courroie ou ficelle disposée de façon à tromper le joueur qui doit bloquer une boucle ; type de joueur?

Usage : jeu, triche

1900 La Jarretière est une courroie, une ficelle ou un cordon, d'environ un mètre de long, qu'on dispose de différentes manières, généralement de façon à ce que son enchevêtrement apparent représente un 8. Le teneur garde dans sa main les deux extrémités, et le joueur doit, pour gagner, introduire un clou, ou son doigt, dans une des boucles du 8, de façon à ce que, lorsqu'on tire les bouts de la jarretière, elle se trouve retenue par le clou ou par le doigt. À moins que ce soit fait exprès, le joueur n'y arrive jamais ; car la manière dont les boucles sont agencées rend la réussite impossible. 1900. Mémoires de Rossignol 1757 Il y a aussi dans ces baraques des joueurs de gibecière, de faux joueurs à la jarretière, des escamoteurs qui, priant les passants de leur changer un écu, en touchant leur petite monnaie la leur enlèvent ou escamotent sans qu'ils s'en aperçoivent 1757. Mémoires d'un galérien du Roi-Soleil <2 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 447