flanelle

fréquence : 3

flanelle & faire flanelle

Impuissant, sexe masculin mou, qui ne bande pas ; ne pas pouvoir baiser

Synonyme : impuissant Usage : érotique, sexualité

1863 (Seule. Elle est maquillée et attifée avec ces étoffes voyantes qu'affectionnent les filles pour se faire mieux remarquer des hommes. Elle se regarde avec complaisance dans une psyché.) Toilette de combat au grand complet !… rien n'y manque de ce qui peut allumer les hommes les plus flanelle… 1862-1863. Les jeux de l'amour et du bazar 1950 il est frais, ton roseau pensant… mince de flanelle 1950. Ainsi soit-il 1950 je peux plus bander […] Trois ou quatre fois déjà je me fais payer ma gueule. Une fois sur le tas, je peux plus rien faire, tout flanelle, j'ai bonne mine 1950. Ainsi soit-il 1974 nous buvons une roteuse entière. Il va falloir que l'on se hâte, sinon, tel que je le connais, je crains, avec tous ces mélanges, le béret basque, et je risquerais de faire flanelle. 1974. Le roman d'un turfiste <4 citation(s)>

2. Argotique a) Homme manquant d'énergie : 3. ... Comparé à madame Évangélista, le papa Gobseck est une flanelle, un velours, une potion calmante, une meringue à la vanille... Balzac, Contrat mar.,1835, p. 341. b) ,,Client qui va dans une maison de prostitution uniquement pour boire et plaisanter`` (Lacassagne, Arg. « milieu », 1928, p. 92). − Expr. Faire flanelle. S'abstenir dans une maison close; se borner à converser avec une femme galante (d'apr. Sandry-Carr. 1963). (TLFi) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 796