presse

motdéfinitionrelationscitationsdatescommentaires

registre ancien : 3 fréquence : 21

presse & la presse ; jour de presse ; heure de presse ; coup de presse ; moment de presse ; faire la presse n.f.

Foule, agitation, quand on est serré, à l'heure de pointe, quand il y a beaucoup de clients, beaucoup de monde au même moment, quand il y a beaucoup de travail

Synonyme : foule, monde, serré dans la foule

1840 et parfois lorsque, dans nos maisons, on a besoin d'une pièce de résistance, pour un moment de presse, elle vient donner un coup de cul pour deux pièces de cinq francs ; c'est le prix convenu pour une séance. 1835-1840. Les dames de maison et les filles d'amour 1891 pour se consoler de la vieillesse prématurée, elles se saoûlaient et prisaient comme des Suisses, parfois, les jours de presse, elles mettaient la main à la pâte ! 1891?. Paris-Impur 1981 Un soir dans le métro, y avait presse 1981. La jeune fille du métro 1801 une clef d'or !… on me la volera dans la presse 1801. Kiki, ou l'île imaginaire, comédie-folie en trois actes, en prose, Mêlée de chant, danse, pantomine, cérémonies burlesques 1662 Où j'estois donc entré, l'on faisoit fort la presse 1662. Le baron de la Crasse 1893 je risquerais à certains moments de presse, comme le samedi, de perdre ma recette 1893. Paris qui mendie - Mal et remède 1927 Tiens, si tu reviens un jour où il n'y aura pas de presse, je te la montrerai. / Je revins le surlendemain, par un calme après-midi. 1927. Maisons de société - Choses vues 1725 Mon Brave, contre moi n'ayez point de courroux. / Je vous ai vû tantôt travailler dans la presse, / Et vous n'avez pas moins de valeur que d'adresse. 1725. Le Vice puni, ou Cartouche, poëme <8 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 896