pot-au-feu conjugal

fréquence : 4

pot-au-feu conjugal

& pot-au-feu ; pot au feu

Routine conjugale, sans passion ; symbole du foyer

1935 je t'aurais pardonné de m'avoir trahi pour un homme que tu aurais aimé, d'avoir cédé à une vraie passion après cinq ans de pot-au-feu. 1935. Viande à brûler
1883 Si j'avais pu songer qu'un jour viendrait où vous me lâcheriez pour le pot-au-feu conjugal, pensez-vous, par hasard, que j'eusse abandonné pour vos beaux yeux mon amant, qui était un peu plus huppé que vous 1883. Culottes rouges
1883 Vous savez : tout passe, tout casse, tout lasse ; même le pot-au-feu dont vous allez faire vos délices. 1883. Culottes rouges
1857 Margot. Surnom générique que l'homme marié donne au fruit défendu, au treizième arrondissement, au péché caché et non pardonné, au dessert adultérin, par rapport au pot-au-feu conjugal. 1857. Dictionnaire de la langue bleue ou glossaire franco-parisien, à l'usage des touristes peu familiarisés avec les beautés de l'idiome capitalesque, dans Paris à vol de canard - Impressions de voyage dans les 13 arrondissements de la capitale
1854 Je vais retrouver mon épouse / Qui doit pousser des cris craintifs ! / […] / Dieu d'hymen, je te rends les armes, / Et je retourne au pot au feu ! 1854. Deux profonds scélérats (pochade)

<5 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).