trou du cul

motdéfinitionrelationscitationsdatescommentaires

registre moderne : 5 fréquence : 15

trou du cul & trou du cul sans fesses

Terme péj. : personne médiocre, nul, imbécile, minable ; terme de mépris (c/ plus jeune, plus inexpérimenté notamment)

Synonyme : imbécile, idiot, bête

1938 Il veut lancer le petit trou du cul d'Iris avec tout le tintamarre possible 1938. Moi, un nain 1938 Elle était fraîche, notre Iris nationale ! Parlons-en ! Ce petit trou du cul croyait dur comme fer que c'était arrivé et qu'elle allait gratter de ses jolies guibolles Pavlowa elle-même 1938. Moi, un nain 1982 Je dois quand même vous prévenir charitablement, trou du cul sans fesses. 1982. Le lapin de lune 1953 Je me fie à mes subalternes plus qu'à des trous du cul de votre genre 1953. Allons z'enfants 1994 Des petits trous du cul, prétentieux, raisonneurs et racistes. 1994. La guerre des gusses 1976 –38°4. Vous avez de la température mon vieux. Voilà que ce trou du cul appelait Raf « mon vieux ». Pour qui se prenait-il avec ses manières doucereuses ? 1976. Histoire criminelle de Rafaël Mendoza 1977 Quelle saloperie, quelle vermine et quand je pense qu'à des trous du cul pareils les parents payent des études pour qu'ils saccagent les facultés. 1977. Les jeunes en prison. On nous enfonce <7 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 517