chambouler

motdéfinitionrelationscitationsdatescommentaires

date : 1807 registre moderne : 5 fréquence : 27

chambouler v.tr.

■ Déranger, déranger brutalement, bouleverser, culbuter ; tout changer, tout remettre en cause ; s'agiter, bouleverser, saccager ; mettre sens dessus dessous ; bousculer ; ■ émouvoir, émotionner, bouleverser

Synonyme : désordre, mettre en désordre, ému, émotion (être en proie à vive), émouvoir Famille : chamboul-

1982 Sûrement que ça le chamboulait dur le scandale de toute cette souffrance. 1982. La vapeur 1935 Qu'est-ce que c'est que ça, tu as du toupet, tu vas encore tout chambouler ? 1935. Moi, le Dab, souteneur ! 1946 Il était possible que la guerre lui ait chamboulé le psychisme 1946. Le cinquième procédé 2006 La grande réforme des corps et carrières, qui a chamboulé la police en remplaçant les traditionnels inspecteurs par des lieutenants, capitaines et commandants, c'est à Guéant qu'on la doit. 2006. Place Beauvau - La face cachée de la police 2009 il savait qu'un seul coup de téléphone pouvait tout chambouler. 2009. Sang d'encre au 36 1990 Il ne devait réellement achever son travail que des mois plus tard, après l'avoir une dernière fois entièrement chamboulé. 1990. À l'ami qui ne m'a pas sauvé la vie <6 citation(s)>

Provincialisme : en Lorrain, chambouler = chanceler comme un homme ivre (SAIN-TRANCH) / D'origine discutée pour le premier élément ; de chant « face étroite d'un objet » ou de chambe « jambe », et bouler, sabouler « tomber » (GR) / chambarder influencé par rouler (Dauzat1918) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 517