saquer

registre moderne : 7 fréquence : 3

saquer

& saquer qqun ; sacquer

Être très sévère, très sélectif

Synonyme : sévère, injuste, strict, raide

Usage : scolaire, étudiant, grande école

1980 c'était sans arrêt des devoirs surveillés et des interrogations écrites pendants ses cours. Sans arrêt. Et il sacquait, la vache. Quel sadique ! On pouvait jamais parler avec lui. Pas une fois. Interdiction de l'ouvrir. 1980. Je ne veux plus aller à l'école 2003 on avait droit à 2-3 postes, pas davantage, les gens devaient être habilités au secret défense, alors ça nécessitait une enquête très poussée et là on sacquait beaucoup 2003. Entretien réalisé par Gaby Castaing le 24 avril 2003, dans Les récits de vie de policiers 1979 le commandant de compagnie m'a tout de suite saqué : il m'a fait monter un maximum de gardes de nuit et désigné pour presque toutes les ouvertures de route – toujours de nuit – en plus de mon boulot normal, bien sûr. 1979. Chouf ! Ils ont laissé leurs 20 ans en Algérie. Aujourd'hui ils parlent. <3 citation(s)>

2. P. ext., arg. scol. Traiter avec rigueur, noter sévèrement. (Dict. xxes.). Synon. sabrer.Saqué par le prof (Esn.1965).P. ext., absol. Être très sévère. Pion, professeur qui sacque. (Dict. xxes.). (TLFi) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 432