être rodé

motdéfinitionrelationscitationsdatescommentaires

registre moderne : 3 fréquence : 10

être rodé & être rodé à ; bien rodé

Être entraîné, habitué, expérimenté ; souvent répété

2008 Elle est marrante, Fatoumata, quand elle tchatche, elle tipe. Avec Nedjma, on essaie de faire la même, mais on n'est pas encore bien rodées. 2008. Kiffer sa race 1999 La première fois que tu regardes le ciel derrière des barreaux, ça fait mal mais désormais, je suis rodé. 1999. Boumkoeur 2013 il a réussi à en fermer un maximum. Avec une technique bien rodée 2013. Moi Dodo la Saumure 1980 Il y en a qui sont rodés, des profs, qui ont vieilli sans doute et qui, ma foi, nombreux, font leurs cours comme s'ils n'avaient pas d'élèves. 1980. Je ne veux plus aller à l'école 2003 empestait la chair faisandée. C'en était au point d'incommoder les deux pêcheuses, qui s'estimaient pourtant rodées aux effluves maritimes les plus agressifs. 2003. L'industrie du sexe et du poisson pané 1990 Une fusillade a éclaté : deux des trois inspecteurs ont été gravement blessés, le truand a été tué. Ces trois flics étaient pourtant rodés ; mais on ne prend jamais assez de précautions. 1990. Pickpockets ! Vingt ans de flagrant délit : un flic parle 1954 Une pas trop jeune, déjà rodée, qui sache un peu cuisiner et ne demande pas yeux de la tête. 1954. Les portes de l'aventure 2003 Ça marchait auprès des gens fragiles, qui connaissaient pas la garde-à-vue, qui ne connaissent pas nos astuces, qui prenaient peur, qui voyaient qu'on était des mecs rodés au boulot, qu'on leur disait pas tout 2003. Entretien réalisé par F. Liaigre en mars, avril et juin 2003, dans Les récits de vie de policiers <8 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 910