trouillard

motdéfinitionrelationscitationsdatescommentaires

date : 1756 registre ancien : 7 registre moderne : 6 fréquence : 34

trouillard n., adj.

Peureux, poltron, pleutre, qui n'est pas courageux ALL : Feigling

Synonyme : peureux, effrayé, peu viril, personne molle et sans caractère Morphologie : -ard Famille : trouille (peur, puer)

1965 Des trouillards, des mecs qu'ont eu les jetons, que j'appelle ça, moi !… Et encore, je suis poli !… [1940?] 1965. La débâcle 1982 Les lavabos, c'était fait pour les trouillards de la Porte Saint-Martin, toujours en train de piquer une colique 1982. Histoires de la nuit parisienne 1991 Si tu te sers de moi, trouillard, pour chanter tes conneries 1991. Marchand de cailloux 1925 Vous nous reprochiez sans cesse d'être des « trouillards », c'est votre mot, et de reculer devant les actes nécessaires 1925. Mon curé chez les pauvres 1994 Wouah, la trouillarde !! Elle a peur des souris. C'est gentil les souris !! 1994. Manu. Le danger public <5 citation(s)>

De trouille (GR) / De trouille, suff. -ard (TLFi) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 414