sacré X

motdéfinitionrelationscitationsdatescommentaires

registre ancien : 6 registre moderne : 5 fréquence : 93

sacré X & sacré X, va adj.

Intensif, souvent négatif, parfois positif devant qqchose ou qqun de remarquable

1791 Les sacrés mâtins ! comment, millions d'éclat de tonnerre, on n'a pas encore coupé les oreilles à ces j.... f... là ? 1791. Le diné du grenadier, à Brest 1895 –50 victimes ! En v'là de l'ouvrage mal faite. Sacré maladroit, va ! 1895. En plein faubourg 1880 Quel est le sacré cosaque qui fait ce cornard ! 1880. Souvenirs d'un saint-cyrien 1972 Vous allez vous fourrer dans un sacré pétrin, le temps de tout leur expliquer 1972. Folle à tuer - Ô dingos, ô châteaux ! 1916 Ah ! enfin, les voilà, ces sacrés crapouillots ! 1916. Crapouillots - Feuillets d'un carnet de guerre 1917 Y a surtout un sacré trou d'150, ah ! la la ! j'ai cru que j'toucherais pas l'fond 1917. Nuits de guerre (Hauts de Meuse) 1915 Pour le troisième, ce sacré Gaspard changea de ton. 1915. Les soldats de la guerre : Gaspard 1915 Il [le tacot] est remisé sous un hangar dans la cour de cette sacrée cambuse de malheur où j'ai failli être assassiné. 1915. Les poilus de la 9e 1975 Goussard dit on va te tailler un sacré costard aux Assiettes, c'est toujours les poulets qui sont crus, les bavards c'est de la merde. 1975. Souvenirs obscurs d'un Juif polonais né en France 2003 Ce serait un sacré exploit que de dénicher des partenaires convenables à des Bigoudènes si exotiques. 2003. L'industrie du sexe et du poisson pané 1936 Combien de fois qu'on aura encore à le passer, ce sacré barrage, avant d'être amochés aussi ? 1936. Hajde Prilep. Journal d'un poilu d'Orient 1963 On a une sacrée chance, hein ! 1963. La 317e section 1977 Bon Dieu, il part, oui ou non, ce sacré rafiot ? 1977. Faut pas rire avec les barbares 1950 Qu'elle hume plutôt l'enivrante odeur de ta connasse, répliqua-t-il en fourrant son dard. –Aouff ! fit Martine en encaissant le morceau, quelle sacrée pine ! 1950?. La Nonne 2011 Il avoisine le mètre quatre-vingt-dix, dépasse les cent kilos, de muscle, de graisse et d'alcool, et il est fort comme un boeuf. […] Jean et moi, on est plus près du mètre soixante-dix, et ça fait une sacrée différence. 2011. La nuit du vigile <15 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 714